décembre 15

Ummacademy avis: site pour l’école à la maison ? Pas sûr…

Non classé

0  comments

Il y a des sites qui s’improvisent sur la base de rien. Aujourd’hui, voyons Ummacademy, avis que je donne librement.

Vous avez trois cents nouveaux spécialistes du développement personnel, demain vous aurez 3000 spécialistes de l’enfance… N’importe qui se déclare compétent en n’importe quoi. L’imposture est reine.

Intéressons-nous à un site. Il s’appelle Ummacademy. Né sur le copiage de plusieurs autres sites, il est un prototype de bidouillage sans compétence réelle.

Exemple:ummacademy site sur l ecole a la maison pas sur

Voilà quelqu’un qui vous annonce que la Finlande serait un modèle parfait.

Avec une grosse faute de français (répétée tout au long de l’article) : on ne met JAMAIS de majuscules à un adjectif qualificatif, s’il n’est pas en première position dans la phrase.

C’est quand même ennuyeux pour un site sur… l’école à la maison.

C’est ce que nous disons souvent: les imposteurs s’inventent des compétences inexistantes. On se veut spécialisé dans l’école à la maison et on fait des fautes de français…

En même temps, on n’est pas étonné: il y a des gens qui arrivent en France et qui vous disent qu’ils sont plus français que vous-même, qui avez 20 générations d’ancêtres ici… Il y a des enseignants qui n’ont pas une heure de formation et qui se laissent appeler professeur.

Mais le mieux, c’est de parler de sujets qu’on ne connaît absolument pas. La Finlande. Le mythe finlandais, la fameuse école finlandaise qui est censée être la perfection sur Terre. Toutes les nunuches du web sont convaincues que la Finlande est un modèle éducatif.

Pas de chance. C’est le contraire.

Ummacademy avis: site sur l’école à la maison ? Pas sûr…

La Finlande est sans doute le pays le plus avancé dans le politiquement correct et le formatage de l’individu.

Les enfants sont officiellement tous ou presque diplômés, de même que presque tous les petits Français en terminale obtiennent le Bac maintenant, mais en réalité, les uns comme les autres ont une instruction très faible. C’est un miroir aux alouettes.

Un pays qui est loin d’être un royaume pour les enfants

Mickaël et Clare, qui y vivent, signalent sur le site de l’école à la maison :

En Finlande, les comportements sont sévèrement contrôlés, dès l’école. On est censé se plier au genre et à l’Histoire falsifiée officielle. Les contester amène à de sérieux ennuis.

L’enfant doit se comporter comme les autres. Dévier du comportement général est mal vu, cela conduit à des notes qui restent dans des archives.

La religion y est suspecte.

La délation est une valeur nationale. Les parents qui ont un enfant qui pleure à la maison sont rapidement signalés par les voisins, l’enfant est aisément retiré à la famille.

(cela nous rappelle quelque chose, pas vous ?)

L’initiative personnelle y est mal vue.

C’est évidemment un royaume pour le totalitarisme vert.

L’enfance est reine et il est strictement interdit de contredire un enfant. Les parents refusent la sanction ou la punition, considérés comme fascistes, et du coup se désintéressent totalement de l’enfant, qui devient rapidement un adulte individualiste, coupé des autres, vivant dans le conformisme total.

C’est le pays de l’individualisme et des vieillards abandonnés de tous.

La solidarité nationale est inexistante.

Sans parler d’une désespérance terrifiante. Le taux de suicide est l’un des plus élevés, il est souvent maquillé en accidents.

L’immaturité est générale. On ne voit plus d’hommes, tout est sous contrôle et l’individu n’a pratiquement aucun droit.

La police est partout, le moindre heurt, la moindre dispute vous conduit au poste.

On paye pour tout et pour rien. Le coût de la vie est écrasant.

(ça aussi nous dit quelque chose…)

Bref, présenter le système scolaire finlandais comme une réussite est vraiment n’en rien savoir. on a là typiquement affaire à quelqu’un qui n’y a JAMAIS mis les pieds.

Oui, mais l’article nous dit que dans le système d’évaluation PISA, la Finlande a une bonne place.

C’est bien la preuve que le blog Ummacademy n’a pas creusé la question. Car si PISA est pertinent quand il dénonce des pays en bas du classement, comme la république française, il est absolument nul pour donner des leçons en s’appuyant sur le haut du tableau ! En effet, ses critères sont ceux des Educations Nationales européennes et de la Commission européenne d’Education : un bouillon indigeste pré-formaté et ultra-conformiste sur base de destructuration mentale et de destruction des savoirs, ainsi que sur la destruction du patrimoine moral et culturel européen, finlandais notamment.

L’article dit ensuite que c’est gratuit. C’est faux. Les Finlandais payent. Et très cher.? Par leurs impôts.

Et puis ce serait gratuit, en quoi est-ce bon pour les enfants ? En république française aussi, c’est « gratuit », et on connaît le résultat.

L’article dit encore: « Chaque enfant en difficulté reçoit une écoute. » ça lui fait une belle jambe. Cette écoute est justement faite pour le formater.

Il y aurait par ailleurs une liberté de programme. Pas plus qu’en république française, et toujours dans le politiquement correct. En fait de liberté…

Le métier serait respecté. Certes. Puisque les Finlandais sont les plus conformistes poltrons du monde…

L’auteur de l’article ajoute « Le système Finlandais (sic) a compris (un peu comme Google) que pour fournir du travail il faut être heureux. » Réflexion très marrante. D’abord, parce que c’est une mauvaise lecture de l’excellent blog de l’école à la maison sur lequel cette remarque est copiée, mais en commettant une énormité: le travail qui rend heureux, c’est comme les slogans à l’entrée des camps en Pologne, durant la guerre: « Arbeit macht Frei »… En réalité, le bonheur rend plus productif. Mais bon, il faut déjà parler français pour le dire… Ummacademy avis : une note très en-dessous de la moyenne.

Enfin, l’article affirme qu’ayant prohibé les devoirs, la Finlande serait un modèle à suivre. Pas de chance, les devoirs sont parfois indispensables. Le site de l’école à la maison, qui m’a formée, l’exprime très bien et avec forces arguments.

Bref, toujours cette habitude de s’exprimer sans savoir…

Ummacademy avis conclusif

Sans blague, les filles: avant de parler, étudiez un peu. Faire de l’argent avec des idées convenues n’est pas très correct (cela dit il y a des gens qui tombent dans tous les panneaux)…

(article invité de Marie-C. Lagarde)

About the author 

Sarah

You may also like

ief remi et cecile, par Ummi

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!

>